EHPAD | RÉHABILITATION ET EXTENSION | SELONGEY

A2A ARCHITECTES

A propos de l'agence
Activité: 
Architectes
Département: 
Description du projet: 

L’architecture est affaire d’attitude, d’attention : attitude face à un programme dans un contexte social, culturel et économique, attitude face à l’élaboration d’un concept ; attention à l’égard des futurs occupants et utilisateurs du projet à bâtir ou à réhabiliter. Ce dernier point a été déterminant dans l’élaboration de notre projet. La qualité des espaces mit à disposition des personnes âgées de la Résidence du Champs de Mars et les conditions de leur mise en œuvre (phasage, nuisances) ont guidé les réflexions de notre équipe d’architectes et d’ingénieurs. Ces mêmes paramètres ont orienté nos choix pour la conception et la modification des espaces à l’usage des personnels de l’EHPAD de Selongey. Repenser l’espace de vie des personnes âgées et améliorer les conditions de travail de l’équipe accompagnante ont été au cœur de nos préoccupations. De l’intimité de chaque chambre aux espaces extérieurs, en passant par les espaces communs et l’administration, nous nous sommes attachés à concevoir un projet fonctionnel, performant qui prend en compte les objectifs listés dans le programme. Nous avons été à l’écoute des besoins des résidents et des personnels exprimés sur place au gré de nos visites successives.

Élégamment implanté dans la pente pourtant prononcée du terrain naturel, non sans une certaine vigueur, le bâtiment offre l’image d’un lieu rassurant et pérenne. Le RDC constitue un plateau en partie artificiel qu’il convient de renforcer visuellement. Un fin bandeau horizontal gris court autour des bâtiments A, B et C, devient un brise-soleil sur la façade Sud principale, et crée une transition visuelle. La composition des fenêtres de chaque chambre est repensée : la surface de vitrage est optimisée pour profiter de l’éclairage naturel et des apports solaires gratuits. Un volet roulant permet de gérer l’ensoleillement de jour et l’obscurité de la pièce la nuit. L’allège vitrée fixe est maintenue, car plébiscitée par les résidents. Un ouvrant vitré permet de profiter largement de la vue sur l’extérieur. Un panneau latéral blanc, placé à droite ou à gauche de l’ensemble crée des variations visuelles en façade. L’entrée actuelle de la Résidence souffre d’un manque de visibilité. Implanté au centre de la façade principale, le nouvel accueil se signale au visiteur et au résident par un sas vitré et un auvent portant le nom de la Résidence. Il est visible de la rue des Moutons. L’accueil devient un espace lumineux : une banque d’accueil donne accès au secrétariat, quelques fauteuils permettent de patienter, les boîtes aux lettres sont accessibles.

La nouvelle chambre proposée aux pensionnaires de la Résidence est spacieuse et lumineuse. Le résident peut l’aménager sans difficulté, car son plan est simple : outre le lit déjà présent dans la pièce, il peut y installer aisément ses meubles et effets personnels. Il dispose également d’un grand placard, où il peut ranger ses affaires et des objets plus volumineux auxquels il est affectivement attaché. Les dimensions généreuses de la chambre et de la salle de bain permettent également de répondre à la problématique de l’aide apportée par le personnel au pensionnaire dépendant ou de forte corpulence. La géométrie simple de la pièce permet au personnel d’avoir une vision globale depuis la porte d’entrée, gage de sécurité.
La salle de bain est dimensionnée pour qu’une personne en fauteuil roulant y évolue sans difficulté. Spacieuse et ergonomique afin de rendre son usage agréable et aisé, elle est sans doute pour le résident encore autonome l’un des lieux les plus importants, car elle lui permet de prendre soin de sa personne en toute intimité et en toute autonomie. Le souhait d’offrir aux résidents des chambres agréables et la volonté de limiter les nuisances dues aux travaux nous ont conduits à repenser l’espace quelque peu délaissé de la loggia. Extérieure au volume de la chambre actuelle, mais dans celui de la construction, la loggia existante permet de réaliser les travaux de passage des fluides sans intervenir chez les résidents. De plus, sa surface est suffisante pour implanter également une douche dont le siphon est à proximité immédiate de la colonne verticale d’eau usée créée.


Maître d'ouvrage :Orvitis
Procédure :Conception réalisation + E. M.
Entreprise mandataire :Bouygues Batiments | Nord Est
Maîtrise d’œuvre :A2A Architectes
Type de mission :Base
Montant des travaux :5 900 000 € HT
Surface :2169 m² SHAB
Calendrier :Concours 2017
Surface: 
4 233m2
Année de réalisation: 
Coût du projet: 
Entre 1M€ et 10M€
Département: 
Ville: 
SELONGEY
Code Postal: 
21260

Plus de projets de l'agence A2A ARCHITECTES

  • Architectes

    20 LOGEMENTS BBC | POUILLY-EN-AUXOIS

    Concevoir et construire des logements sociaux aujourd’hui relève d’une démarche radicalement différente de celles mises en place au cours des décennies précédentes. La prise en compte forcée des... Lire la suite
  • Architectes

    Eco quartier EPIREY construction de 39 logements sociaux collectifs passifs

    Ce bâtiment s’inscrit dans le cadre plus large de l’éco quartier Epirey à Dijon qui vise à terme la construction de 140 logements. Il s’agit de 39 logements sociaux locatifs construits par VILLÉO... Lire la suite
  • Architectes

    Aménagement d'une place publique - Place GRANVILLE à DIJON (21)

    Aménagement de la Place GRANVILLE - Ville de DIJON pour une surface traitée de 15.000 m² - coût des travaux : 1.200.000,00 € HT - calendrier : réception Juin 2006 CONCEPTION d’une place publique dans... Lire la suite