Licenciement d’un salarié, quelles sont les obligations conventionnelles de votre cabinet ?

Licenciement d’un salarié, quelles sont les obligations conventionnelles de votre cabinet ?

Lorsqu’un salarié est licencié, son entreprise a obligation de lui verser une indemnité, dont le montant peut s'avérer élevé, au point de peser sur la trésorerie de la société. Il est donc conseillé d’anticiper le financement des engagements auxquels l'entreprise est soumise, pour éviter tout risque financier.

Le paiement des indemnités de licenciement

Lorsqu’un salarié est licencié (hors faute lourde ou grave), la loi impose à son employeur de lui verser une indemnité. Le montant de cette obligation sociale est calculé en fonction de l'ancienneté du salarié, de son statut (ETAM, cadre…) et de la convention collective dont dépend la société et il est bien sûr proportionnel au salaire du collaborateur concerné.
Le versement de cette indemnité peut peser sur la trésorerie de l’entreprise, surtout si cette dernière se trouve contrainte de se séparer de plusieurs collaborateurs en même temps. Il est donc conseillé d’anticiper le financement de ces engagements afin d’éviter de faire peser sur la société un risque financier. 

Pour tout comprendre 

SMABTP, 1er assureur de la construction en France, vous propose une vidéo explicative sur le licenciement et les obligations qui pèsent sur l’entreprise pour répondre à toutes vos interrogations. 

En savoir plus sur les solutions pour garantir vos obligations conventionnelles 

 
Thématique: