STAINS (93) / 40 logements

Photographe: 
F. Delangle

ARCPOLE

A propos de l'agence
Activité: 
Architectes
Département: 
Description du projet: 

CONTRAINTES DE SITE
Renouvellement urbain du quartier du Clos Saint Lazare à Stains. Réalisation de deux bâtiments neufs en tête de pont adossés à deux immeubles barres existants à l'alignement de l'avenue N. Mandela

PARTI ARCHITECTURAL (Résumé 2500 caractères AMC)
L’opération porte sur la construction de 40 logements sociaux neufs situés dans l'îlot Mandela. Cet îlot était initialement occupé par deux barres de logements collectifs (C et D) dont la réhabilitation et le réaménagement des espaces extérieurs ont commencé un peu avant la réalisation du chantier de logements neufs.

Le projet bénéficie d’une position de charnière entre le quartier du Clos St-Lazare en pleine transformation et l’ancienne cité-jardin de Stains.

Il est réparti en deux unités résidentielles qui s’adossent respectivement à chacune des deux barres existantes.

Il répond à un double enjeu :

- créer l'amorce d'un tissu urbain absent du plan masse originel du grand ensemble par la création d'une frange urbaine au droit de l'avenue Mandela.

- permettre la résidentialisation des deux lots C et D.

Les bâtiments jumeaux génèrent deux têtes de pont quasi identiques qui s’alignent sur l’avenue Mandela. Leurs façades constituent un linéaire suffisamment tendu pour créer un front bâti homogène sur l’avenue.

Sur l'espace public, ils présentent le même gabarit R+6 redécoupé en trois parties :

- Un Rez-de-chaussée d'une hauteur de 3,50m abritant les accès, les locaux communs et techniques, un service accueil et des logements rehaussés par rapport au trottoir.

- Un corps de bâtiment R+1 / R+4 en surplomb sur l'avenue, souligné de bandeaux horizontaux et creusés par de profondes loggias.

- Un attique R+5 / R+6  en retrait, rythmé par de hautes fenêtres verticales.

Les façades sud et ouest des étages sont revêtues de plaquette de terre cuite blanche de format allongé. Les baies sont équipées de volets coulissants en tôle d’alu nervurée à petites ondes verticales de couleur champagne dont la composition avec les trumeaux traités en peinture dorée crée des vibrations qui varient en fonction de la lumière au fil de la journée.

Dans chaque bâtiment, les logements s’organisent autour des noyaux d’escaliers adossés aux pignons existants afin de bénéficier du maximum de linéaire de façade au sud sur l’avenue Nelson Mandela.

Les loggias creusées dans le volume bâti offrent de grandes surfaces extérieures en prolongement des séjours. Disposées aux angles des bâtiments, elles ouvrent l’angle de vue des logements (T3, T4, T5) et garantissent un confort d’été par leur profondeur.

Tous les logements trouvent une orientation principale au sud (pour les séjours et les cuisines) et des expositions à l’est, à l’ouest et au nord pour les chambres et les salles de bain.

Surface: 
3 646m2
Matériaux: 
Année de réalisation: 
Coût du projet: 
Entre 1M€ et 10M€
Département: 
Ville: 
Stains
Code Postal: 
93240

Plus de projets de l'agence ARCPOLE

  • Architectes

    70 LOGEMENTS - GRETZ ( 77)

    Dans ce quartier pavillonnaire d’un bourg de Seine-et-Marne, la densité a suscité des solutions formelles spécifiques : il s’agissait d’implanter un programme de 70 logements sur un périmètre... Lire la suite
  • Architectes

    19 LOGEMENTS ET 1 FOYER DE JEUNES TRAVAILLEURS - PARIS 10e

    La singularité de l’opération réside dans sa capacité à réunir autour d’un jardin public en cœur d’îlot une construction neuve et un immeuble ancien datant de 1840, en ancrant l’ensemble dans la... Lire la suite
  • Architectes

    12 LOGEMENTS- PARIS 20e rue des Grands champs

    A l’origine une parcelle agricole toute en longueur située dans une rue éponyme « Les Grands Champs ». Le projet tire parti de cette morphologie particulière (7,80 x 53 m) pour travailler en... Lire la suite